Supdemod, école de la Mode et du Luxe à Lyon depuis 1952

FASHION DESIGN & BUSINESS SCHOOL SINCE 1952
FASHION DESIGN & BUSINESS SCHOOL SINCE 1952

Apprendre le stylisme de mode


CORONAVIRUS :

Face à cette période, nous informons tous nos candidats que les sessions d’admissions sont maintenues par visioconférence. N’hésitez pas à contacter nos Chargé(e)s d’Admissions au 04.78.42.28.75 ou à candidater en ligne pour fixer un rendez-vous… depuis chez vous !

En savoir plus

Définition du stylisme

Le stylisme consiste à imaginer et réaliser des dessins de modèles de vêtements, et ainsi créer les nouvelles collections pour les marques de mode et de prêt-à-porter.

Il s’agit donc d’un métier central de l’univers de la mode. Attention à ne pas confondre le métier de styliste (aussi appelé Fashion Designer) avec celui de modéliste : bien que ces professionnels de la mode travaillent en étroite collaboration et présentent des ressemblances, leur fonction dans le processus de création n’est pas le même, le modéliste matérialise le dessin du styliste. 

Le stylisme évolue constamment au regard de l’évolution de la société et des outils, changements auquel le styliste doit s’adapter pour réussir ! 

Où travaille un styliste ? Pour qui ?

Le métier de styliste peut s’exercer sous plusieurs formes.

En effet, celui-ci peut travailler en entreprise pour une ou plusieurs marques, dans un bureau de style (spécialisé dans l’anticipation, la détection et l’analyse des tendances de mode), en atelier, ou encore en tant qu’indépendant. 

Le statut professionnel, le type de vêtement, la gamme… tout cela impacte considérablement la façon de travailler de ce professionnel de la mode. 

Vous souhaitez plus d'informations ? N'hésitez pas à vous renseigner sur les parcours de stylistes de renom de la mode française : Jean Paul Gauthier, Christian Lacroix ou encore Coco Chanel. 

Concrètement, à quoi ressemble le métier de styliste ? Que fait-il ?

Le coeur de métier du styliste est celui de “designer de la mode”.

Il est celui qui imagine et dessine les nouvelles pièces avant que celles-ci ne soient effectivement fabriqués. Pour cela il réalise des dessins de mode, des croquis, des patrons… Le stylisme est bel et bien un domaine créatif, un art. 

Cependant, le champ d’intervention du métier de styliste ne se limite pas à dessiner des modèles et des patrons : il intervient également du côté du “fashion business”. C’est à lui par exemple que revient la tâche de surveiller les tendances pour mieux les anticiper. Il a également son rôle à jouer dans la vente du produit, et donc dans le domaine du marketing de mode. 

Quels sont les compétences à développer pour devenir styliste ?

1- Apprendre à dessiner des modèles vivants : un des fondamentaux du stylisme

Le modèle vivant est un excellent moyen pour s’améliorer en dessin, qui est rappelons le un des savoir-faires les plus important dans le stylisme.

Cela permet de mieux connaître l’anatomie, apprendre à travailler plus vite. Réaliser ce genre de croquis est un exercice particulier qui demande un regard nouveau. De plus, il faut prendre en compte les poses, la lumières, le point de vue du dessinateur… 

Il s’agit donc d’une compétence importante à développer pour travailler en tant que styliste ! 

2 - Communiquer sur la mode grâce à la maîtrise du graphisme et de l’infographie

Le styliste doit savoir communiquer. Et si possible de manière artistique et visuelle. 

C’est pourquoi les enseignements en atelier graphique sont importants dans la formation de tout styliste. Le graphisme a pour objet la communication, pour informer, promouvoir, ou apprendre. Pour cela, il doit user et manipuler divers éléments graphiques, tels que les dessins, les couleurs, les images, les photos… 

L’infographie est également un vecteur de communication à apprendre en stylisme. Activité très liée au graphisme, celle-ci consiste à proposer au lecteur une information illustrée qui met en avant des données (graphiques, chiffres), des images et du texte, de manière efficace et attrayant. 

Des outils et logiciels existent pour aider le styliste dans le processus de création. Il doit donc apprendre à les utiliser. 

 

Quelles sont les conditions d’entrée au Bachelor Styliste et Modéliste ?

Quel que soit votre niveau d’études (Bac Pro, BTS, Bac+3, ...) la 1ère année du Bachelor Styliste Modéliste proposée par Supdemod est accessible sur dossier et entretien de motivation.

Il est possible d’intégrer directement la 2nd année, sur dossier, après un bac pro Métiers de la mode, ou équivalent. Vous souhaitez accéder à cette formation stylisme et modélisme ? N’hésitez pas à nous contacter.

Comment évolue le stylisme ?

Le métier évolue principalement en suivant les innovations technologiques.

Travaillant autrefois uniquement sur papier, le styliste doit aujourd’hui apprendre et se perfectionner  aux logiciels de design de mode.

Il doit également s’adapter aux nouvelles spécificités du marché, avec par exemple l’importance croissante du phénomène de la mode éco-responsable. 

Combien gagne un styliste ?

Les rémunérations d’un styliste varient grandement en fonction de son prestige et son expérience :

  • Un styliste débutant commencera très souvent en tant qu’assistant-styliste avec un salaire mensuel de 1600€ brut.
  • Un styliste confirmé avec plusieurs années d’expérience peut quant à lui espérer toucher plus de 4000€.

Les revenus restent cependant très changeant, les stylistes bénéficiant d’une grande notoriété peuvent gagner beaucoup plus.